10 Juin 2015

Ceres

Collecter, sans contrainte juridique de survol et en tout temps, du Renseignement d’Origine Electro Magnétique (ROEM) sur des zones inaccessibles par les capteurs de surface, est l’objectif de la mission de renseignement pour la défense CERES (CapacitÉ de Renseignement Électromagnétique Spatiale), permettant ainsi l’appréciation de situation dans la profondeur et contribuant ainsi à la conception et à la conduite des opérations militaires. Sa mise en service est prévue en 2020.

CERES reposera sur l’activité de trois satellites placés en orbite terrestre basse, évoluant « en formation ». En recoupant les signaux recueillis par chacun d’entre eux, il sera possible de localiser avec précision les systèmes de communication détectés. Le CNES intervient en tant que support  à la maîtrise d’ouvrage au sein d’une équipe intégrée DGA-CNES mais aussi en délégation de tâches pour l’approvisionnement des services de lancement, le segment sol de contrôle s’appuyant sur les moyens de la ligne de produit centre de contrôle ISIS (Initiative for Space Innovative Standards) ou la réalisation des analyses orbitales. La mise en œuvre et le suivi des satellites sont assurés par le CNES et la réalisation industrielle du projet est confiée à Airbus Defence & Space, Thales Systèmes Aéroportés et Thales Alenia Space.